Connect with us

Actualités

Coup de cœur de la semaine : Mashup musical des feuilletons tunisiens !

Sami Mnassri

Published

on

Il est seulement mardi et vous manquez déjà de motivation pour terminer (commencer) la semaine? Ou vous cherchez simplement de nouveaux ajouts à votre playlist?
Vous êtes au bon endroit! Faites de la place à cette reprise originale qui rend hommage à la musique tunisienne.

Un jeune duo s’est amusé à reprendre la musique de générique de 7 feuilletons tunisiens dont quelques uns datent de 2007. Le résultat? Un fabuleux mashup de moins de cinq minutes et une performance incroyable qui fait remonter certains souvenirs.

 

La vidéo, réalisée par Tunisian Live Session, tournée à l’espace ‘Le Majestic – Centre Culturel Nord‘ à Bizerte, met en scène la voix sublime de Ahmed Hassen accompagnée par la Guitare de Ghassen Ben Hadj Amor.

 

Découvrez ci-dessous la liste des 7 génériques repris par les deux artistes :

1. ‘Sayd Errim‘, Ramadan 2008.

2. ‘Njoum Ellil‘, Ramadan 2009 jusqu’au Ramadan 2011.

3. ‘Liali El Bidh‘, Ramadan 2007.

4. ‘Pour les beaux yeux de Catherine‘, Ramadan 2012.

5. ‘Naouret El Hawa‘, Ramadan 2014.

6. ‘El M’nara‘, Ramadan 2017.

7. ‘Bin Ethenaya‘, Ramadan 2008.

 

Un mashup très réussi qu’on ne peut que vivement recommander, et du talent qu’on ne peut que saluer !

 

 

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
33

Share your thoughts

Technology geek, Digital artist, Knowledge nerd, Music addict, and student in my free time!

Actualités

Bras de fer ministère et syndicat : les étudiants lancent un appel d’urgence

Published

on

By

Qui dit Juin, dit la période estivale, la période des stages, les vacances, ou même la recherche des emplois, dit la clôture d’une année universitaire. Mais cette année c’est un peu spécial.

En effet, une majorité des étudiants Tunisiens vivent dans l’inconnu. Ils n’ont ni passé tous leurs examens, ni eu de résultats. Et ce, en raison des grèves qu’organise l’Union des universitaires chercheurs tunisiens (Ijaba) depuis quelques mois déjà. Les professeurs chercheurs croient dur comme fer en leur droit et n’ont pas baissé les bras.
Ils ont maintenu la grève et ont rejeté toutes les propositions du gouvernement.

Ce dernier, en contrepartie, a commencé le 15 Juin 2019 à accélérer les négociations, en vue de concrétiser les demandes des grévistes et tout remettre en ordre.
On cite la fixation d’un calendrier pour la finalisation de chaque proposition en s’engageant à publier ces textes au Jort entre Août et Septembre, ainsi qu’un apport de modifications structurelles au niveau du recrutement et de la promotion des professeurs.

Stressés à cause d’une délibération qui n’a pas été faite et des matiéres qui n’ont pas été passées, les étudiants se sentent perdus dans tous ces affrontements entre le syndicat et le ministère, chose qui les a poussés à bouger. Les étudiants veulent à tout prix réussir leur année universitaire et poursuivre leurs chemins. Ils sont entrain de réagir et essaient de trouver des compromis pour atteindre leur objectif.

Ceci est un appel d’urgence qui concerne tous les étudiants de l’INSAT et n’importe quelle université qui souffre du même problème. Une réunion s’est tenue, aujourd’hui le 14 Juin 2019, avec Mr Mehdi responsable de la scolarité de l’INSAT nous affirmant qu’il ne s’agit nullement de la charge de l’administration et que sitôt les sujets des examens seront donnés, le conseil scientifique se chargera de fixer une date pour pouvoir passer les 27 matières restantes. Il s’agit donc d’une situation critique où tous les étudiants sont bloqués. Leurs stages, leurs entretiens d’embauche, leurs vacances sont pris en otage par cette grève qui commence à ne plus avoir de sens. Et chaque jour de grève nous sépare les uns des autres. Il est, maintenant, plus que temps de s’unir et passer à l’action pour défendre des droits risquant de s’oublier. On doit agir dans les plus brefs délais, parce qu’on est resté un peu trop les bras ballants. Finalement, on a des mots à dire, donc – s’il vous plait – merci de faire parler la majorité silencieuse sans pour autant avoir pignon sur roue. #سيب_الدفوار #نستناو_في_اجابة

En lançant cet appel d’urgence sur le réseau social Facebook et sous le slogan « #Sayeb E Devoir #Nestanew_Fi_Ijeba », ces étudiants ont protesté à leur maniére afin qu’on les prenne en considération et qu’on soit conscient de la gravité de la situation qu’ils sont entrain de vivre.

 

 

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
18

Share your thoughts

Continue Reading
0