Connect with us

Actualités

Qui est le premier président de la république? Je ne sais pas.

Avatar

Published

on

11

Enfin, moi je le connais; le combattant suprême: Bourguiba; L’avocat qui a milité pour l’indépendance de la Tunisie et celui qui a construit un socle solide sur lequel elle se base jusqu’aujourd’hui.

J’aurais dit que, sûrement, vous le connaissez tous mais, malheureusement, une vidéo qui circule sur la toile nous montre que ce n’est pas vraiment le cas.

De quoi s’agit-il?
Un reportage est réalisé par l’émission « Idhaak Maana » de Naoufel Ourtani, sur Attassia TV, ayant pour thème l’indépendance de la Tunisie à l’occasion de la fête du 20 Mars. Dans ce reportage, la journaliste pose un ensemble de questions à des élèves de différents âges :

Qui est le premier président de la république? Quand est-ce que nous avons eu notre indépendance? Qui est Farhat Hached? Pour combien d’années avons nous été occupés par la France?…

Et les réponses sont tout simplement choquantes!

Ils ne savent rien!

L’occupation française, l’indépendance, Farhat Hached, Bourguiba, le code du statut civil, etc.. sont tous pour eux, des histoires lointaines, inintéressantes et ennuyeuses. Des sujets qui ne sont, pour eux, que des chapitres rencontrés dans les livres de l’histoire de nombreuses années scolaires, appris par coeur pour les examens et oubliés dès la première minute qui suit ceux-ci. Une situation catastrophique, alarmante et malheureusement attendue. Une jeunesse qui se trouve désintéressée de son histoire, sa culture, et surtout de ses figures et symboles rares n’est qu’une jeunesse sans identité, Une jeunesse consommatrice, immergée dans le monde virtuel, dans le digital, dans les réseaux sociaux et dans les cultures étrangères.

Mondialisme et identité?

Je ne suis pas contre le mondialisme ni contre l’ouverture vers l’étranger. Mais, une ouverture sans des bases culturelles, sans une identité et surtout, sans reconnaissance envers les efforts et les sacrifices des milliers de combattants qui ont lutté pour la Tunisie qu’on connaisse aujourd’hui, ne mènera qu’à une aggravation de la situation économique, sociale, technologique et culturelle du pays.

Essayer de s’évoluer sans étudier et sans connaître son histoire est comme essayer de bâtir une gratte-ciel sans fondements; vous bâtissez et bâtissez et tout s’écrasera dès les premiers mètres d’hauteur à chaque fois.

Quelles sont les causes?

  • Un système éducatif pourri, obsolète, mis en place pour faire de tout le monde des « machines » soumises à apprendre et non pas des penseurs et des créateurs. On a tous appris toute l’histoire de la Tunisie pendant plusieurs années de notre éducation mais, on nous a appris à avoir la meilleure note, et non pas à, justement, Apprendre ! Pourquoi? Faute des programmes pédagogiques, de l’incompétence de plusieurs enseignants, du milieu scolaire rempli de violance, drogues.., du manque d’encadrement et aide psychologique, du manque d’activités sportives et culturelles..
  • Des parents qui se désintéressent de plus en plus de la vie, de l’expérience, des croyances et de l’identité de leurs enfants. On les laisse libres pendant les années les plus critiques d’une vie humaine, les années qui font de nous ce que nous serons pendant le reste de nos vies. On ne nous donne pas envie de connaître l’histoire, on ne nous donne aucun sentiment d’appartenance et d’obligation morale envers notre pays; La Tunisie.
  • Des médias nationaux et privés qui n’ont pour objectif que de marquer plus de vues et donc gagner plus d’argent. On ne se soucie jamais de l’éducation des millions d’enfants qui consomment, chaque jour, des centaines d’informations inappropriées pour leurs âges.
  • Un état et une classe politique pourris, sans volonté, sans vision à long et moyen terme et sans stabilité qui n’ont absolument rien fait, pour faire une réforme éducative, culturelle et sociale de la Tunisie de la post-révolution.

Quel avenir aura-t-elle, donc, la Tunisie devant une génération X qui est désintéressée de la politique et qui a perdu l’espoir du changement devant une génération Y qui fuit la Tunisie en des disaines de milliers chaque année vers l’étranger et une génération Z sans aucune (ou presque) relation avec l’identité et la culture Tunisienne?

Facebook Comments

11

Share your thoughts

Actualités

La nouvelle plateforme MPGS : Quelle valeur ajoutée ?

Avatar

Published

on

1

Avec le lancement de la nouvelle passerelle de paiement MPGS annoncée par la Poste Tunisienne, il s’est avéré crucial de demander l’information précise auprès des responsables monétiques de la poste afin d’éclaircir aux utilisateurs les avantages et les valeurs ajoutées par cette nouvelle plateforme. De ce fait, cet article se présentera sous la forme d’une FAQ (Foire Aux Questions) pour répondre à toutes vos questions et ainsi lever toute ambiguïté.

Ceci étant établi, procédons tout de suite à la première question :

Qu’est-ce que la MPGS et quelle est sa relation avec la poste ?

La MPGS (Mastercard Payment Gateway Services) est tout simplement une passerelle de paiement. Cette passerelle de paiement est l’intermédiaire entre une boutique en ligne et le processeur de paiement qui reçoit le paiement effectué par un client.
En d’autres termes, une fois qu’un client aura saisi ses informations de paiement sur un site, la passerelle de paiement se charge de l’envoi sécurisé de ses données au processeur de paiement. C’est là qu’intervient la poste avec les fonctionnalités techniques offertes par la MPGS pour jouer le rôle d’un agrégat de paiement. Tout cela pour garantir l’acheminement des fonds à partir de la source d’approvisionnement de votre client jusqu’à votre compte bancaire/postal.

Résultat de recherche d'images pour "passerelle de paiement"

 

Grâce à cette carte puis-je acheter des produits en ligne avec toute liberté et sans restriction de plafond ?

MPGS n’est pas un service bancaire qui vous fournit une carte de paiements . C’est un service destiné uniquement aux commerçants en ligne pour les aider à collecter leurs fonds des clients locaux ou internationaux. En d’autres termes, ce service n’est pas fait pour monsieur et madame Tout-le-monde.

Comment ça se passe exactement pour le traitement des transactions de mes clients ?

Supposons que le client passe une commande sur votre site web, il passe à la caisse et remplit un formulaire avec ses coordonnées de paiement. Une fois la transaction confirmée, les fonds seront versés au compte en devise et la poste se chargera de vous verser votre argent en TND dans un délai réduit.

Qu’en est-il de la fiabilité/sécurité de ce nouveau service ?

Grâce aux technologies avancées de traitement des paiements et la compliance PCI DSS, il est garanti que les informations de vos clients seront traitées d’une manière très sécurisée. Ce qui permet une meilleure confiance en vos services et bien évidemment une meilleure conversion des visiteurs en clients. D’autre part, MPGS utilise des algorithmes à la dernière pointe afin de combattre la fraude écartant ainsi tout malfaiteur de votre boutique.

Et quoi de nouveau à propos de PayPal (et les autres e-wallets d’ailleurs) ?

Techniquement , il est possible d’intégrer PayPal ainsi que les autres e-wallets comme un moyen de paiement dans votre boutique. Mais malheureusement ce n’est pas encore réalisable puisque la poste n’a pas de contrôle sur vos flux PayPal. La poste, autrement dit, doit être soumise aux règlements de change tunisiens, qui ne permettent pas aux citoyens tunisiens d’avoir des fonds en devise à l’étranger et de les gérer en toute liberté. Résultat: Pas de PayPal pour le moment !

Qu’en est-il des frais d’utilisation d’un tel service ?

Pour chaque transaction, la poste applique des frais qui couvriront les commissions de change et de traitement. Ces frais dépendent de votre chiffre d’affaire et du prix moyen de vos produits proposés. Par exemple, on ne prélève pas les mêmes frais sur un produit de 0,5 TND que sur un produit de 500 TND. Mais en moyenne, on peut estimer cette commission aux alentours de 3% du prix de chaque produit acheté.

Comment puis-je m’inscrire à se service ?

La poste a déjà commencé à recevoir des demandes d’adhésion à ce service. Pour ce faire, il suffit de vous présenter à une branche de la poste, demander le formulaire d’inscription et le remplir.

L’inscription est-elle instantanée ?

Une fois le formulaire rempli et déposé, le processus de vérification de votre dossier se lance immédiatement. Si vous êtes éligible, la poste vous invitera à intégrer la plateforme sur votre site puis vous donne l’accès pour faire des paiements de tests. Bien sûr, si tout se passe correctement, vous serez enregistré dans la base de données des commerçants et le mode LIVE sera activé.

Ce service me permet-il de faire du Dropshipping ou de pratiquer n’importer quelle activité commerciale d’affiliation ?

Concernant ceci, on n’a malheureusement pas eu d’information exacte, mais cela doit être éclairci dans les prochains délais par le service monétique de la poste.

Mot de la fin :

L’introduction d’une telle plateforme aura sans doute un impact majeur sur l’écosystème de l’e-commerce en Tunisie. Cependant, il reste encore beaucoup de travail notamment en termes de textes légaux et réglementaires pour pouvoir s’adapter à la situation du marché en ligne de 2020 et pour permettre plus d’attractivité pour les sociétés d’activités similaires.

Facebook Comments

1

Share your thoughts

Continue Reading
0