Connect with us

Actualités

Qui est le premier président de la république? Je ne sais pas.

Published

on

Enfin, moi je le connais; le combattant suprême: Bourguiba; L’avocat qui a milité pour l’indépendance de la Tunisie et celui qui a construit un socle solide sur lequel elle se base jusqu’aujourd’hui.

J’aurais dit que, sûrement, vous le connaissez tous mais, malheureusement, une vidéo qui circule sur la toile nous montre que ce n’est pas vraiment le cas.

De quoi s’agit-il?
Un reportage est réalisé par l’émission « Idhaak Maana » de Naoufel Ourtani, sur Attassia TV, ayant pour thème l’indépendance de la Tunisie à l’occasion de la fête du 20 Mars. Dans ce reportage, la journaliste pose un ensemble de questions à des élèves de différents âges :

Qui est le premier président de la république? Quand est-ce que nous avons eu notre indépendance? Qui est Farhat Hached? Pour combien d’années avons nous été occupés par la France?…

Et les réponses sont tout simplement choquantes!

Ils ne savent rien!

L’occupation française, l’indépendance, Farhat Hached, Bourguiba, le code du statut civil, etc.. sont tous pour eux, des histoires lointaines, inintéressantes et ennuyeuses. Des sujets qui ne sont, pour eux, que des chapitres rencontrés dans les livres de l’histoire de nombreuses années scolaires, appris par coeur pour les examens et oubliés dès la première minute qui suit ceux-ci. Une situation catastrophique, alarmante et malheureusement attendue. Une jeunesse qui se trouve désintéressée de son histoire, sa culture, et surtout de ses figures et symboles rares n’est qu’une jeunesse sans identité, Une jeunesse consommatrice, immergée dans le monde virtuel, dans le digital, dans les réseaux sociaux et dans les cultures étrangères.

Mondialisme et identité?

Je ne suis pas contre le mondialisme ni contre l’ouverture vers l’étranger. Mais, une ouverture sans des bases culturelles, sans une identité et surtout, sans reconnaissance envers les efforts et les sacrifices des milliers de combattants qui ont lutté pour la Tunisie qu’on connaisse aujourd’hui, ne mènera qu’à une aggravation de la situation économique, sociale, technologique et culturelle du pays.

Essayer de s’évoluer sans étudier et sans connaître son histoire est comme essayer de bâtir une gratte-ciel sans fondements; vous bâtissez et bâtissez et tout s’écrasera dès les premiers mètres d’hauteur à chaque fois.

Quelles sont les causes?

  • Un système éducatif pourri, obsolète, mis en place pour faire de tout le monde des « machines » soumises à apprendre et non pas des penseurs et des créateurs. On a tous appris toute l’histoire de la Tunisie pendant plusieurs années de notre éducation mais, on nous a appris à avoir la meilleure note, et non pas à, justement, Apprendre ! Pourquoi? Faute des programmes pédagogiques, de l’incompétence de plusieurs enseignants, du milieu scolaire rempli de violance, drogues.., du manque d’encadrement et aide psychologique, du manque d’activités sportives et culturelles..
  • Des parents qui se désintéressent de plus en plus de la vie, de l’expérience, des croyances et de l’identité de leurs enfants. On les laisse libres pendant les années les plus critiques d’une vie humaine, les années qui font de nous ce que nous serons pendant le reste de nos vies. On ne nous donne pas envie de connaître l’histoire, on ne nous donne aucun sentiment d’appartenance et d’obligation morale envers notre pays; La Tunisie.
  • Des médias nationaux et privés qui n’ont pour objectif que de marquer plus de vues et donc gagner plus d’argent. On ne se soucie jamais de l’éducation des millions d’enfants qui consomment, chaque jour, des centaines d’informations inappropriées pour leurs âges.
  • Un état et une classe politique pourris, sans volonté, sans vision à long et moyen terme et sans stabilité qui n’ont absolument rien fait, pour faire une réforme éducative, culturelle et sociale de la Tunisie de la post-révolution.

Quel avenir aura-t-elle, donc, la Tunisie devant une génération X qui est désintéressée de la politique et qui a perdu l’espoir du changement devant une génération Y qui fuit la Tunisie en des disaines de milliers chaque année vers l’étranger et une génération Z sans aucune (ou presque) relation avec l’identité et la culture Tunisienne?

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
11

Share your thoughts

Actualités

Communiqué de presse | Premier Demo Day de ZEN LAB : Présentation de l’évolution des projets des jeunes entrepreneurs

Published

on

By

ZEN LAB, l’incubateur de startups, a l’immense plaisir de vous convier à son premier Demo Day qui aura lieu mardi le 16 juillet 2019 de 18h à 20h dans son local ZEN LAB (Immeuble Emeraude Center – 7ème étage-bureau B7-1 Jardins du Lac 2).

 

Cet événement exceptionnel a pour objectif de rassembler les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial, des entités gouvernementales et privées, des investisseurs et des médias pour célébrer l’évolution des startups et le fruit du potentiel épargné par les jeunes talents.

Sera également présent M. Ilyes Zouari, le directeur général du groupe ZEN, qui a toujours cru en la capacité des jeunes et en leur grand potentiel et aussi M. Tarek Zouari, le directeur du cabinet d’expertise comptable EXCO Tunisie, qui s’est investi dans l’accompagnement des startups.

 

 Lors de cette manifestation, quatre startups innovantes vont présenter leurs solutions et expliquer leurs avancements après un programme d’incubation intensif de six mois. Durant cette période, les entrepreneurs de ZEN LAB ont relevé le défi d’ajuster la proposition de valeur, valider le business model, développer leurs prototypes et acquérir leurs premiers clients.

ZEN LAB est une initiative privée du volet social de ZEN et Exco Tunisie pour apporter l’assistance aux jeunes entrepreneurs. Avec le lancement de cet incubateur, la marque ZEN se positionne désormais en tant qu’acteur de l’écosystème de digital.

 

Pour plus d’informations à propos de ZEN LAB et de leur startups, vous pouvez vous rendre sur leur site web : www.zenlab.com.tn, ou encore les suivre sur les réseaux sociaux :

Facebook : ww.facebook.com/zenlab.tunisie
Instagram : www.instagram.com/zenlab.tunisie

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Share your thoughts

Continue Reading
0