Connect with us

Actualités

Le lancement de la 8ème édition d’Aeroday 2019

Published

on

Samedi, 24 Novembre 2018, a eu lieu le lancement de la 8ème édition de la journée nationale de l’aéronautique Aeroday 2019. Le lancement s’est tenu dans une salle de conférence de l’INSAT. Dix membres du club Aerobotix,  dont le président et neuf responsables de l’équipe Aeroday, ont chacun défini l’événement suivant leur responsabilité.

Le président du club Aerobotix; Majd Ben Halima a d’abord parlé de l’historique de l’événement. Ce dernier a beaucoup évolué au fur des éditions et voit chaque année une nouvelle facette s’ajouter. Les challenges, par exemple, n’ont commencé que depuis la 3ème édition.

La présidente de l’événement; Oumaima Krifa a dévoilé le tant attendu thème :  » histoires et civilisations tunisiennes « . Elle a aussi annoncé la nouveauté qu’introduit cette édition; DevChallenge : un challenge 24h qui sera fait en partenariat avec INSAT Aandroid Club.

Les vice-présidents administratif et technique; Ghaith Idoudi et Fadi Dadi a ensuite dit un mot sur l’ampleur de l’événement à l’échelle nationale. En effet, Aeroday est la seule journée nationale de l’aéronautique reconnue par l’INNORPI. C’est un des événement les plus prestigieux de l’INSAT. Il s’agit d’une opportunité pour les amateurs d’aéronautique pour participer aux différents challenges.

C’est au tour du responsable du challenge Aéroentrepreneur Amir Ben Hassine d’expliquer le principe de son challenge. Il s’agit d’un concours de création d’entreprise dans le domaine de l’aéronautique destiné à tout étudiant désirant concevoir un projet innovant dans ce domaine et visant à les intégrer dans le monde entrepreneurial.

Le responsable AerochallengeAnis Ben Ghanem nous éclaircie sur son challenge : c’est une compétition destinée aux multicoptères, où les amateurs des drones tenteront d’accomplir une mission sous forme d’un jeu bien réglementé. C’est-à-dire que chaque participant va apporter son propre drone et l’équipe Aerochallenge va le mettre dans un circuit déterminé et précisé par le cahier des charges. Ce circuit va comporter des obstacles et en passant chacun d’eux, le participant va gagner des points selon la manière dont il les a surpassés et selon le respect des règles du challenge.

La responsable challenge Aéromodélisme; Emna Cherif a expliqué le concept. L’aéromodélisme est un spectacle aérien qui a pour but de mettre en valeur l’aspect innovant des participants dans une ambiance compétitive et de créer un lien entre les amateurs et les professionnels du domaine aéronautique.

La responsable AirshowWala N’cib explique le concept de ce spectacle. L’Airshow est un show aérien compétitif consacré aux avions RC (radiocommandé), planeurs et hélicoptères, et qui sera présent pour la 3ème fois à la journée nationale de l’aéronautique. Cette compétition indoor sera organisée en dehors de l’INSAT quelques jours avant Aeroday.

L’événement a deux ambassadeurs : Ghassen Khedher et Linna Azaiez. En effet, Ghassen explique :  » En fait, si depuis l’année dernière Tunisian Aeroday a pris une autre dimension par la création du poste d’ambassadeur, cette année, nous comptons franchir un autre palier par le développement de cet axe. En fait nous visons l’internationalisation de l’événement qui a déjà commencé l’année dernière à travers l’ouverture de notre institution sur le continent africain.  »

Enfin, ce fût au tour du responsable médias; Mohamed Aziz Zaghdoudi, de donner les derniers mots de remerciements.

Cependant, tous les responsables des challenges n’ont pas pu présenter leurs discours. La famille Aéroday est beaucoup trop grande pour exposer toute une famille de 25 personnes! Pour plus d’informations sur les challenges, rendez-vous sur le site officiel d’Aéroday.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Share your thoughts

Actualités

Solving Oceanic Plastic pollution with bacteria.

Published

on

By

It’s common knowledge that our survival on earth is threatened by a number of self-caused problems: whether it’s global warming, antibiotic-resistant bacteria or the threat of a third world war, things in short look bleak.

However, there is some hope in establishing a solution to the problem of pollution, more precisely plastic pollution, due to the up and coming duo  Miranda Wang and Jeanny Yao. These 21-year-old undergraduate students have developed a prototype of a bacteria that breaks down polystyrene, a versatile form of plastic that’s used in manufacturing water bottles and yogurt containers, into CO2 and water, a project they first started working on in highschool.

The current version of the process includes using solvents to dissolve the plastic, then enzymes catalyze depolymerization of its base chemicals, which are then consumed and transformed by the bacteria. Wang and Yao envisage sending moving clean-up station to the locations of the plastic, where workers then can load the wasted and wait for it to degrade.

The duo has founded a company called BioCollection in an aim to capitalize on their idea and reach a widespread distribution. The company is targeting the removal of 9 grams of plastic per liter of bacteria and to sell 150 000 liter containers of the bacteria for $20000. While whether the company will prove to be the next Wall Street darling remains to be seen, there are signs of hope as the technology is much easier to implement than the widespread use of biodegradable plastics, version of which existed since the late 1980s and early 1990s, and more effective than similar products such as plastic consuming mealworms. What’s even more promising is that the duo won a total of 5 prestigious Wharton awards from the University of Pennsylvania, hosted their own TED talk, and raised $400 000, all under the age of 21.

BioCollection is not the next Silicon Valley wonder that teenagers aspire to copy one day, it is a company that can prove life-saving in the literal sense, and is the type of company that we ought to seek from the entrepreneurial world.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Share your thoughts

Continue Reading
0