Connect with us

Events

Communiqué | La Sixième édition du Hackathon «TuniHack»

insatpress

Published

on

[simplicity-save-for-later]

TuniHack 6.0 :

Après cinq éditions couronnées de succès, TUNIHACK est de retour dans sa sixième édition qui va porter sur le thème d’actualité « Pandemic and Crisis Management ». Le club Open Source Software ENSI Club annonce le lancement de la 6ème édition de son célèbre évènement « TuniHack », les 26 & 27  décembre en ligne. En amont de la communauté libre, cet événement ouvert à toutes et à tous, a pour objectif de rassembler des personnes de différentes institutions universitaires, d’expériences de vie et de compétences diverses et variées. Toutes seront rassemblées dans un même et unique but : répondre à un besoin, résoudre une problématique et innover dans un domaine en particulier.

À propos du TuniHack :

Cet évènement s’étalera sur 2 jours et une nuit durant lesquels :

  • Des ateliers seront assurés et assistés par des experts, maîtres-professeurs et des professionnels du domaine informatique.
  • Des conférences seront présentées par des speakers de renommée nationale et internationale.
  • Des activités culturelles, un show musical, des tournois de divers jeux de société, une projection de film et des tables rondes pour discuter seront réalisés.
  • Des stands virtuels seront tenus par nos partenaires et invités pour présenter leurs entreprises, leurs produits et leurs activités.

À noter qu’une surprise est préparée pour cette édition.

À propos du Hackathon :

Le hackathon  sera tenu sur  24 heures d’affilée où les participants développeront une application, ou une autre sorte de solution, autour d’un sujet confidentiel annoncé le jour J.
Le Tunihack vise à :

  • Atteindre un bénéfice mutuel par le partage d’idées et d’expériences entre les différents participants venant de toutes les institutions universitaires.
  • Sortir du schéma d’innovation classique.
  • Se sentir impliqué dans un projet structuré répondant à une problématique précise et participer à l’évolution du monde de demain.
  • Développer son réseau et rencontrer des partenaires comme des futurs collaborateurs.

Les différentes équipes seront, bien entendu,  assistées par un coach et le projet gagnant sera sélectionné par un jury composé d’experts et de professeurs académiques.

Que peuvent gagner les participants cette année ?

Les prix de cette année resteront une surprise pour faire planer le suspens. Mais à titre informatif, durant les anciennes éditions, de nombreux lots ont été offerts aux 3 équipes gagnantes. On y décerne des bourses de formations par nos sponsors, un prix de 2000 DT pour l’équipe gagnante et 1000 DT pour l’équipe en deuxième place.

La surprise de cette année ? Le PitchHack !

Nous, les organisateurs de l’événement, étant élèves ingénieurs en informatique, notre philosophie est de rassembler tous les domaines afin d’innover et de trouver des solutions pour les problèmes qui affaiblissent l’humanité.
Dans ce contexte, le PitchHack est une nouvelle sorte de marathon durant lequel une équipe posera une problématique reliée à l’actualité et puis développera une solution adéquate et ce en présentant un pitch devant notre jury. Le challenge est ouvert à tous les étudiants provenant de n’importe quel domaine.

Le club organisateur : L’OSSEC

L’OSSEC (Open Source Software ENSI Club) est un club fondé en 2012 à l’École Nationale des Sciences de l’Informatique (ENSI).
Notre club repose sur la participation de ses membres pour l’échange, l’entraide et l’initiation bénévole par la participation à divers formations et à l’organisation des divers évènements.
Notre but est de promouvoir la culture open source entre les étudiants de l’ENSI qui se base essentiellement sur le partage et l’échange. Nous visons ainsi d’assurer un environnement de travail et de développement qui prépare nos adhérents à la vie professionnel.

Contactez-nous :

Présidente : Eya Rouissi (+21629333477)
Responsable médiatisation et communication : Nermine Khaled (+21695189228)
Page Facebook
Instagram
LinkedIn
Chaîne Youtube
Site Web

Share your thoughts

Continue Reading

Culture

Les journées cinématographiques de Carthage à leur édition la plus spéciale

insatpress

Published

on

[simplicity-save-for-later]

By

“Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose ?”, dénonça le fameux cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, mettant ainsi l’accent sur l’importance du cinéma, qui demeure l’un des remparts les plus efficaces contre l’ignorance et l’intolérance, une opinion que Mr Ridha Béhi, directeur général des JCC, adopte fort.

Ce dernier a annoncé, lors de la conférence de presse de la 31ème session des JCC, ayant eu lieu mardi le 8 décembre, son souhait de maintenir le festival malgré les conditions cauchemardesques d’une pandémie ravageante. Pour ce faire, les dates ont été décalées de 6 semaines ; le cinéma triomphera face à la crise !
Les journées cinématographiques de Carthage se dérouleront donc du 18 au 23 décembre en présentiel selon des directives sanitaires strictes, ce qui constituera entre autres le prélude de la réouverture de la culture en Tunisie.
Cette année, le festival se focalisera principalement sur les films cultes qui ont marqué l’histoire des JCC depuis sa création en 1966. Ce sera  donc une occasion pour les différentes générations de revivre de grandes émotions.
Les amateurs du 7ème art auront ainsi l’opportunité de revisiter la mémoire des JCC à travers le regard des différents réalisateurs, pionniers du cinéma tunisien, africain et arabe.
Le programme de cette session est relativement atypique et pourtant, extrêmement riche et varié. Il comporte:

  • 6 films qui seront à l’honneur lors de la cérémonie d’ouverture, inspirés de la mémoire des JCC et sélectionnés par un comité présidé par Kehna Attia
  • 1 documentaire et 4 court-métrages
  • 34 films constituant le “Best off longs-métrages”. Ces derniers feront remonter le public dans le temps, lui permettant d’accéder par la même occasion à la philosophie du festival.
  • 7 films de 4 différents pays mélangeant émotions et nostalgie pour emporter le public ailleurs.
  • 35 films constituant le “Best off court-métrages” vont permettre au public d’atteindre le nirvana à travers un voyage riche en couleurs au sein du cinéma Arabo-Africain.
  • 21 films Tunisiens Tanités mélangeant courts et longs métrages seront offerts aux amoureux du 7ème art leur permettant ainsi d’accéder à la richesse cinématographique Tunisienne.
  • 4 films documentaires et fictifs constituant la “Carte Blanche”. Il s’agit, d’un espace de libre expression et d’échange permettant au public de découvrir l’univers de 4 cinéastes africains et arabes et de partager leurs réflexions.
  • 14 films qui mettent l’accent sur certaines problématiques évoquées par les cinéastes africains et arabes et leurs différents regards sur ces dernières.
  • 12 portraits de cinéastes Tunisiens emblématiques, réalisés par Ridha Behi seront également présentés aux cinéphiles.

Malgré ces temps particulièrement délicats, un programme richissime digne des JCC est promis. Cependant, et vu les conditions actuelles, des mesures rigoureuses ont été imposées afin d’assurer le bon déroulement d’un événement d’une telle ampleur.
En effet, la direction des JCC n’a pas rendu les armes face à l’obstacle de la COVID-19. Un système logistique a été mis en place pour s’adapter à ces conditions inédites et compliquées ; toutes les mesures sanitaires et sécuritaires ont été prises afin de garantir aux chers amateurs de cinéma un climat sûr leur permettant de profiter de cette édition spéciale.

En outre, un plan détaillé de la gestion de la circulation des spectateurs a été mis en place dans le but de respecter les protocoles sanitaires: concernant l’accès, il y aura 2 entrées différentes et 3 points de contrôle pour éviter toute bousculade. La vente des tickets se fera aussi en ligne sur la plateforme « teskirti ».
Les projections se feront dans 16 salles différentes et la majorité de celles-ci auront des entrées et sorties séparées. Les salles avec entrée unique auront un temps de latence étendu entre les deux projections, de manière à laisser le temps aux spectateurs de prendre place et de quitter les lieux.
Les masques et les gels seront bien évidemment obligatoires et le nombre de places occupables seront diminuées étant donné qu’il y aura une chaise vide entre chaque deux spectateurs en vue de respecter la fameuse distanciation sociale.


Finalement, et pour clôturer cette conférence de presse en beauté, une surprise a été annoncée : cette année une radio dédiée aux JCC s’est lancée sur la fréquence 93.5. Les bandes audio des films passeront au même moment que leurs passages sur les ondes de la radio.

C’est en ce moment délicat pour la culture et la cinématographie que les artistes tunisiens ont besoin de votre soutien. Soutenons nos artistes, joignons l’utile à l’agréable, rendons hommage à nos défunts cinéastes, soyons présents aux JCC.
Bon festival et vive le cinéma.

Share your thoughts

Continue Reading

Made with ❤ at INSAT - Copyrights © 2019, Insat Press